Le choix de Sophiste

Détissage

Voilà plus de 10 ans que mon Ulysse m’a laissée pour rejoindre la guerre de Troie et depuis, le croyant mort, une armée de prétendants s’est présentée chez moi afin de me conquérir. Tout le monde autour de moi tente de me persuader que mon Ulysse n’est plus et qu’il serait mieux pour moi et pour le trône d’arrêter de l’attendre et de me remarier.

Mais je ne peux m’y résoudre ; il est vivant je le sais, je le sens, je n’ignorerai pas cette intuition et continuerai d’attendre mon bien aimé quoi qu’il arrive. Ils savent que je dois finir de tisser ce linceul pour enfin choisir l’un d’entre eux. Vous seuls savez que pour que cela ne se produise pas, je détisse chaque soir une partie du linceul pour retarder l’échéance. Mais mon plan commence à s’essouffler : l’une de mes servantes m’a prise la main dans le sac la nuit dernière. Je l’ai mise en garde et je doute que celle-ci sache tenir sa langue.
Je vais donc commencer à prévoir à d’autres ruses. Ces idiots peuvent toujours courir ! Jamais je ne trahirai Ulysse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *